Your browser does not support JavaScript!

[ login ]
   
background image background image background image
fulls

Les minéraux

 

Les îles de l’Égée possèdent d’importantes richesses naturelles. Leur sous-sol contient en effet une multitude de minéraux utiles. L’utilisation de ces minéraux par les habitants de nos îles est connue depuis l’antiquité. Un exemple typique sont les anciennes mines d’obsidienne au lieu-dit Nychia sur l’île de Milos où les anciens récoltaient les morceaux de ce minerai pour construire des outils, comme le témoigne la multitude de produits miniers conservés jusqu’à nos jours.

Les marbres de Paros, de Naxos et de Tinos sont également connus depuis l’antiquité. En particulier le marbre de Paros, aussi appelé pierre de Paros, est un marbre d’excellente qualité, blanc, homogène, avec une excellente pénétration de la lumière du soleil. Quelques grands chefs-d’œuvre de la sculpture et des arts plastiques anciens ont été produits avec du marbre de Paros (ex. la Niké de Paionios (La Victoire de Paionios), l’Hermès de Praxitèle, l’Aphrodite de Milos, etc.).

Le marbre de Naxos, comparable à celui de Paros, a largement été utilisé dans les constructions et les sculptures des lieux sacrés de Délos et de Delphes. Sifnos a toujours exploité ses mines d’or, de fer, de plomb et d’argent, grâce auxquelles l’île connut un essor particulier durant l’antiquité. Les gisements d’argile n’étaient pas en reste. Kimolos est une autre île qui cache dans son sous-sol d’importants dépôts de minéraux industriels comme la bentonite, la pouzzolane, la perlite, le caolin, le ferromanganèse, la baryte et le soufre. Kimolos est également riche en craie (en grec "kimolia", qui a donné son nom à l’île), un minerai d’argile possédant des vertus pharmaceutiques et absorbantes utilisé dès l’âge préhistorique.

À Milos, qui est une île d’origine volcanique, on rencontre de l’obsidienne, du caolin, du plâtre, du soufre, de la perlite, de la bentonite et du manganèse. L’économie de l’île repose sur l’exploitation minière et non pas sur le tourisme comme dans les autres îles de l’Égée. Les mines continuent à occuper beaucoup d’habitants.

Outre à ses carrières de marbre pour lesquelles l’île est réputée, Naxos possède également d’importants gisements d’émeri. Ces gisements se trouvent sur le versant montagneux N-E. Sérifos est célèbre auprès des scientifiques européens pour la variété de ses minéraux cristallins, comme le grenat, l’andradite, la fluorine, l’hématite, la malachite et le plomb cristallin. Le quartz vert de Sérifos découvert à Mégalo Chorio est considéré comme particulièrement rare. Enfin, à Kassos, Rhodes et Karpathos, on a d’importants gisements de plâtre.

EU
Co-financed by Greece and the European Union - European Regional Development Fund
ESPA